aristotelous
Plateia Aristotelous, Thessaloniki: Sophia’s city

 

Sophia Vassiliou étudiait la littérature française et grecque à l’ UVA, l’Université d’Amsterdam et après à la AUTH, l’Université d’Aristote de Thessalonique, Grèce. Elle se spécialisait en sociolinguistique et linguistique antropologique, avec une étude sur les liens entre la langue, la civilisation et la conscience et sur l’influence sur l’opinion publique à travers le language dans les médias. Elle donnait des cours de néerlandais à des étudiants et du personnel de l’université à Thessalonique. Elle étudiait aussi le chant à l’Ecole Centrale de Musique (Κεντρικό Ωδείο).

Pendant des années Sophia était chanteuse dans de divers clubs musicaux en Grèce. Sa répertoire consistait de la rembètica grecque, la musique moderne grecque et en géneral de belle musique en plusieures langues. Sa connaissance étendue sur la langue, la musique, la cuisine, la médicine traditionnelle et sur l’histoire grecques devenaient cruciales pour son travail de guérissante et coach après.

gr-filosofikiSophia Vassiliou n’était peut-être pas docteur, mais elle était sûrement initiée dans ce domaine. Pendant son enfance elle lisait déjà des livres de Carl Gustav Jung, son grand exemple, et elle était très intéressée à la psychologie et la médicine traditionnelle. Elle lisait en plus de vraies piles de livres d’autoassistance, comme par exemple de dr. Alfred Vogel, l’herbologue néerlandaise Mellie Uyldert, de Johanna Kortink sur la frénésie alimentaire, de divers livres de dr. Deepak Chopra sur la santé et le succès et de dr. Masaru Emoto sur l’eau. Sur la psychologie elle continuait de lire Conny Zweig et Jeremiah Abrams et Michel Foucault. De plus elle lisait sur la question de comment obtenir du succès, sur l’éducation etcétera chez Stephen Covey, Thomas Gordon, Elaine Aron, Wendy Lammers van Toorenburg, Daniel Goleman. Puis elle dévorait Dr. Sears sur la santé et une éducation pleine d’amour pour les enfants, Lillian Too sur la Feng Shui, des livres sur la Tao, la Bhagavad Gita, sur les Avatars, Brandon Bays avec son The Journey, Byron Katie et son The Work, Hans ten Dam sur la thérapie de réincarnation et les livres de March et McEvers sur l’astrologie pour mieux comprendre la différentes personnalités humaines.

Sophia souffrait d’un trauma existentiel à cause de son adoption, mais elle savait depuis longtemps qu’il y avait plus que cela. C’était la cause de son manque continu des coups de chance dans la vie. Elle voulait voir plus de succès et commençait de livre sur le sujet et d’ essayer des tas de thérapies. Quand elle faisait la thérapie de réincarnation toute seule, elle découvrait encore plus de traumas à cause d’un abus sérieux physique, mental et sexuel dans son enfance; elle y réussissait de guérir tout. Pas seulement en visualisant la guérisson, mais aussi en y méditant profondément et en procédant ses traumas sur le niveau subtil dans son cerveau. Elle commençait d’ appliquer sa méthode unique et découverte per elle-même sur ses enfants quand ils passaient une période difficile et sur de plus en plus d’autres, avec beaucoup de succès. C’était parce que Sophia mélangeait de thérapies existantes plus efficacement, pour qu’elles fonctionnent sur les plus profonds niveaux de conscience. Les gens commençaient de guérir sur le niveau cellulaire et plus profondément encore.

 

oleander-rond

Quand Sophia était confrontée avec la MS progressive, ses connaissances se révelaient être insuffisantes. Elle avait à guérir toute seule d’une paralyse sévère, parce que sa famille avait besoin d’elle. Son médecin et neurologue lui tournaient tout crûdement le dos et la médicine alternative ne connaissait que des suppléments alimentaires extrêment chers et un régime de l’âge de pierre qui rendaient Sophia encore plus malade. Par conséquent elle continait le sentier qu’elle avait déjà choisi envers la guérisson et qui lui avait déjà donné tellement plus de succès qu’aucun autre thérapeut au monde entier. La solution se preséntait, quand elle décidait de combiner de divers éléments de toutes les méthodes de la médicine traditionnelle et moderne, avec encore de méthodes très anciennes qui n’avaient pas résistés à l’épreuve du temps. Elle les retrouvait lors qu’elle faisait une enquête approfondie de l’au-délà qu’elle voyait en étant clairvoyante désormais. Ainsi elle découvrait l’unique manière de guérir plus ou moins toutes les maladies physiques et mentales, les complaintes et encore les échecs. Le plus important était que ses études de linguistique étaient exactement ce dont elle avait besoin pour guérir soi-même et les autres.

Entretemps elle a guéri et guidé des centaines de patients des Pays-Bas, de la Belgique, l’Allemagne, la France, le Sri Lanka, le Bonaire, le Surinam, l’Afghanistan, la Turquie, la Grèce, le Maroc, les Indes et l’Iran. Sur la page ‘témoignages’ vous pouvez voir quelques exemples de gens guéris, qui veulent bien se montrer au monde (en néerlandais).

 

 

Merci pour tout ce que tu as fait pour moi. Tu mérites une médaille.
-une ancienne patiente

 

 

 

 

Fermer le menu